Une nouvelle génération d’entrepreneurs et de producteurs de cacao fortement compétitive

Une nouvelle génération d’entrepreneurs et de producteurs de cacao fortement compétitive

Rikolto International met en œuvre, en collaboration avec l’entreprise ivoirienne de solutions numériques agricoles, ICT4DEV, le projet Nouvelle Génération d’entrepreneurs et de producteurs de cacao de Côte d’Ivoire

Le projet Nouvelle Génération d’Entrepreneurs et de Producteurs de Cacao de Côte d’Ivoire (NGEP - CI) est financé par Collibri Foundation. Cette fondation de Colruyt Group œuvre à donner à des jeunes en situation difficile, vivant aussi bien en Belgique qu’à l’étranger, la possibilité d’envisager un avenir meilleur grâce à la formation, l’orientation et l’échange.

OBJECTIFS

Le projet NGEP - CI vise prioritairement à créer des emplois décents, épanouissants et des opportunités d’affaires pour les jeunes et les femmes dans la chaîne de valeur du cacao dans les communautés productrices de cette spéculation dans la région de San-Pedro.

STRATÉGIES

Le projet a adopté une approche intégrée pour donner aux jeunes ruraux désœuvrés de la région de San Pedro, en Côte d’Ivoire, la possibilité d’envisager un avenir meilleur. Quatre interventions importantes sont en cours

1. Éducation entrepreneuriale et Formation agricole numérique

Le projet permet aux jeunes des communautés productrices de cacao d’être sensibilisés et formés à l’entrepreneuriat et au management général des petites et moyennes entreprises. La formation met l’accent sur les disciplines comme le marketing et commercial, la finance, les ressources humaines etc. Il rend également possible l’accès des jeunes à des contenus de formation sur les Bonnes Pratiques Agricoles ; cela, via une application baptisée FARMBOOK. Le coaching et le mentorat sont assurés par des ingénieurs agronomes recrutés pour la circonstance. Ces formations doivent permettre de disposer, dans les communautés cacaoyères de la région cible du projet, de :

• jeunes significativement compétents et rompus aux activités entrepreneuriales et agricoles ;

• femmes et de jeunes sensibilisés et conscients des opportunités entrepreneuriales et agricoles locales pouvant leur permettre d’envisager sur place une vie décente et un bel avenir ;

• un savoir-faire et un savoir-faire-faire économique durable accru à proximité.

2. Création d'entreprises et d'emplois pour les jeunes et les femmes

Le Projet accompagne matériellement et techniquement les jeunes hommes et femmes formés dans la création des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et dans la conduite d’activités économiquement rentables, socialement profitables ; ce qui leur permet de s’auto-employer. Ces nouveaux entrepreneurs offrent des opportunités d’emploi à d’autres jeunes dans la communauté cacaoyère. Un soutien est apporté aux PME; ainsi créées; dans les domaines du développement de propositions innovantes, de l’investissement, de l’élaboration de business plan, de mise en place d’outils de gestion, etc. Cette action contribue à :

• renforcer l’intérêt des jeunes à la production agricole, permettant ainsi aux entreprises cacaoyères d’avoir moins de difficultés à recruter de la main d’œuvre ; elle améliore les services agricoles aux producteurs tels que l’accès accru aux intrants de qualité, aux technologies et techniques agricoles améliorées;

• accroître les opportunités d’emplois et d’auto-emploi des jeunes et des femmes ;

• améliorer le revenu des jeunes et des femmes.

3. Accès au marché, aux finances et aux investissements

Les partenaires du projet travaillent avec les investisseurs pour fournir des financements commerciaux aux PME des communautés productrices de cacao. Cela, dans l’optique que ces PME puissent déployer leurs plans, accroître leur professionnalisme et jouer un rôle de support clé aux communautés productrices. Dans le même temps, le projet facilite la mise en relation des PME avec les institutions de microfinances potentielles pour développer des produits de financement et des mécanismes de dé-risque. Cette action permet d’accroître les investissements commerciaux aux PME dans ces communautés productrices. Elle contribue également à la création de possibilités pour les PME d’interagir et de dialoguer avec tout l’écosystème économique local et d’intégrer l’univers de l'Information. Pour établir les liens de confiance entre les acteurs en vue de faciliter l'accès au crédit, il est nécessaire que les Institutions de Microfinances (IMF) comprennent et maîtrisent le fonctionnement des filières agricoles ciblées.

Pour y parvenir le projet s’attèlera à renforcer les capacités des IMF sur le fonctionnement de ces filières et les instruments de mitigation de risque. Les résultats intermédiaires attendus ici, sont le:

• dynamisme de l’économie locale accru;

• liens de confiance sont établis et renforcés entre les IMF et les entrepreneurs;

• augmentation des investissements/financements du secteur privé pour les PME du secteur;

• développement de l’accès aux informations du marché.

4 . Création d'un cadre d'échange et de partage d’expériences

Dans une logique d’apprentissage et de connaissance continue, le projet œuvre à créer une plateforme de collaboration des entrepreneurs dans le cadre du projet avec leurs pairs sous-régionaux et belges à travers des échanges bilatéraux, des voyages d’études interpays et Intercontinentaux et d’enseignement. Cette action contribuera à ce que les jeunes et femmes :

• aient une connaissance approfondie de l’entrepreneuriat, grâce leur ouverture sur le monde ;

• partagent un esprit de citoyenneté et de solidarité, développé grâce au partage de culture, d’histoire et de réalités sociales des jeunes entrepreneurs belges et ivoiriens ;

• soient doter d’aptitudes à innover. Cette aptitude ayant été significativement développée grâce à la participation à certaines rencontres entrepreneuriales locales, régionales et sous-régionales.

BENEFICIAIRES

femme devant des fèves de cacao

Le projet met en œuvre un processus d'incubation à l'attention d'un total de 2 000 jeunes, dont un cœur de cible de 100 jeunes, issus de quatre communautés productrices de cacao de la région de San Pedro. Ce programme de formation, coaching et de mentoring vise à les doter de capacités leur permettant de trouver et/ou de créer des emplois décents, épanouissants et des opportunités d’affaires. 500 jeunes bénéficient de ce processus d’incubation durant la présente phase pilote.

DUREE DU PROJET

Le projet est mis en œuvre de mai 2021 à avril 2024. Une phase pilote est conduite de mai 2021 à avril 2022

ZONE D'INTERVENTION

Le projet NGEP - CI est mis en œuvre à Daregba, Colonel, Abdoulayekro et Grand Gre-Leon, quatre communautés agricoles situées dans la région de San Pedro en Côte d’Ivoire.

Coopération belge (DGD)