"Generation Food", pour une nouvelle dynamique du système alimentaire dans la Ville de Ouagadougou

"Generation Food", pour une nouvelle dynamique du système alimentaire dans la Ville de Ouagadougou

Créer leurs propres entreprises pour produire, transformer ou emballer des denrées alimentaires de manière durable peut permettre aux jeunes Burkinabés de disposer d'un revenu décent, tout en s'attaquant aux questions clés liées à la durabilité de notre système alimentaire. Ils apportent une bouffée d'air frais au système alimentaire local.

67% de la population du Burkina Faso a moins de 25 ans. Les jeunes Burkinabés sont confrontés à de nombreux défis socio-économiques, notamment le manque d'opportunités d'emplois gratifiants leur permettant d'avoir un revenu décent.

Au Burkina Faso, près de 80 % de la population travaille dans l'agriculture, mais seulement 0,2 % d'entre eux sont formés pour cela. Au Burkina, comme dans le reste du monde, les jeunes se détournent de plus en plus du secteur agroalimentaire et de ses bas salaires.

La création de leur propre entreprise de production, de transformation ou de conditionnement d'aliments de manière durable peut assurer aux jeunes Burkinabés un revenu décent, tout en s'attaquant aux questions clés liées à la durabilité de notre système alimentaire.

Cependant, ils n'ont pas le soutien nécessaire (coaching, conseils et feedback, accès au financement, équipement, etc.) pour développer leurs plans d'affaires afin de réaliser leurs idées d'entreprise.

Notre approche

Rikolto, en collaboration avec la ville de Ouagadougou, précisément l'Agence de Développement Economique Urbain (ADEU), met en place un incubateur Generation Food destiné à la fois aux jeunes qui ont une idée pour créer une entreprise, et à ceux qui ont déjà une entreprise et veulent la rendre plus durable et rentable.

Cet incubateur sera un lieu où les jeunes entrepreneurs débutants et les personnes ayant une expérience et une expertise s'inspireront et se renforceront mutuellement. Les jeunes femmes et les jeunes hommes seront formés à toutes les compétences nécessaires pour créer des entreprises prospères. De cette manière, nous multiplions les chances de réussite de ces entreprises.

Bernadette Ouattara Responsable Fundraising et Communication en Afrique de l'Ouest

Le programme d'incubation Generation Food se déroulera pendant deux ans et comprend les étapes suivantes :

  • Un hackathon de deux jours **Generation Food, pendant lequel 60 participants, vont réfléchir en groupe sur de nouvelles idées d'entreprises, liées à la production agricole durable, à l'agriculture urbaine et périurbaine, à la commercialisation des produits agroalimentaires, à la réduction des déchets alimentaires et à la consommation durable, ... Des experts seront invités à partager des informations techniques et des points de vue sur les défis et les opportunités concernant des sujets sélectionnés. À la fin du hackathon, les participants seront encouragés à former des équipes pour participer à la poursuite du programme d'incubation.
  • Un programme de formation de six mois qui combine des expériences pratiques, telles que des visites sur le terrain et des échanges avec des entrepreneurs, avec une formation pratique axée sur les compétences en gestion financière et comptable, en marketing, en analyse de marché, le développement de modèles d'affaires inclusifs, la gestion de la qualité et les compétences sociales (leadership, management, réseautage/développement de partenariat, ...). 80 jeunes entrepreneurs (à savoir les 60 participants au Hackathon et 20 jeunes promoteurs de nouvelles entreprises présélectionnés) travailleront, en groupes, à l'élaboration d'un bon plan d'affaires et d'un dossier commercial et le présenteront à "Initiative Ouagadougou" et/ou d'autres bailleurs/investisseurs.
  • Au cours de la deuxième année, 60 jeunes entrepreneurs continueront à suivre le programme d'incubation. Ils seront mis en contact avec des entrepreneurs expérimentés agissant comme mentor ou coach**, et pourront participer à une formation de suivi sur l'esprit d'entreprise et les compétences non techniques. Rikolto et ses partenaires les aideront à atteindre des clients potentiels pour leurs produits. En outre, les 15 meilleurs plans d'affaires recevront un fonds de démarrage pour leurs entreprises ; et nous les aiderons à explorer des possibilités de financement supplémentaires en les mettant en relation avec d'autres investisseurs.

En donnant aux jeunes la possibilité de mettre leurs idées en pratique, nous stimulons l'innovation de la base au sommet et montrons à l'industrie alimentaire que le changement est possible.

Hamado Tapsoba Directeur Régional de Rikolto en Afrique de l'ouest

Generation Food à travers le monde

Generation Food fait partie du programme international de Rikolto Food Smart Cities programme. Dans différentes villes du monde, dont Ouagadougou, Arusha, Louvain et Quito, Rikolto appuie les municipalités à formuler des politiques alimentaires durables et à les mettre en pratique. En co-création avec des universités, des entreprises, des initiatives locales de production/distribution alimentaire, des municipalités et des coopératives d'agriculteurs, nous développons des modèles commerciaux (de la ferme à l'assiette) qui rendent possible la transition vers des villes durables. Par l'intermédiaire de Generation Food, Rikolto plaide pour la participation active des jeunes à l'élaboration du futur système alimentaire.


Photos prises lors d'un atelier à l'intention des jeunes entrepreneurs d'Afrique de l'Ouest, organisé par la FAO, YPARD et Rikolto, au Sénégal en 2019.

Figures

  • 80 young people, of which minimally 30 are young women, will be able to participate in the Generation Food incubation programme.

  • The project has a duration of 2 years, from September 2020 to August 2022, and a budget of €250,000.

Expected results by August 2022

  • 60 hackathon participants were encouraged to innovate and co-create business ideas ;
  • 80 young people have acquired the skills to start a business through the training programme;
  • 60 young people (including at least 30 women) are going through the second incubation year;
  • 15 new innovative agri-businesses have been created and have access to start-up funding;
  • A rotating fund has been set up to make sure that other youth entrepreneurs can tap into start-up funding in the future;
  • The Generation Food incubator is being embedded in the city infrastructure.

Bernadette Ouattara
Bernadette Ouattara
Responsible Fundraising and Communication
+226 70 26 86 96